AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les armes du Japon médiéval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Neko
Maître du Jeu

Litang : 0
Messages : 90
Date d'inscription : 16/04/2011
MessageSujet: Les armes du Japon médiéval   Lun 18 Avr - 18:00

Les armes particulières


• Katana
Il est le symbole de la caste des samouraïs, dont le privilège est précisément de porter un katana. Il s’agit d’un sabre recourbé à un seul tranchant, dont la lame mesure plus de soixante centimètres. Il se porte glissé dans la ceinture, tranchant vers le haut pour un fantassin et vers le bas pour un cavalier.
Le katana est une arme de taille et d’estoc, ainsi on utilise à la fois le tranchant et la pointe. Il se manie généralement à deux mains, mais certaines techniques (usage de deux sabres, ou du sabre et du fourreau). La taille de la poignée varie entre deux et trois mains et son poids de huit cents à mille trois cent grammes.
Porté avec un wakizashi, ils forment le daisho.

• Wakizashi
Il s’agit d’un petit katan dont la taille varie de trente à soixante centimètres. Les riches marchands, ne pouvant porter le katana, sont en revanche autorisés à porter le wakizashi.
Il s’utilise à une main uniquement, sa poignée faisant généralement la taille d’une paume de main. Il peut aussi servir d’arme de parade et accompagné un katana dans un combat à deux mains.
Les samouraïs le portent à gauche avec le katana (formant à eux deux le daisho). De par sa petite taille, le wakizashi s’utilise pour les combats en lieux clos tandis que le katana, bien plus long, servait en lieux ouverts (extérieur ou grandes pièces).

• Tanto
Le tanto est un sabre légèrement courbe à un seul tranchant dont la taille est inférieure à trente centimètres. Il est l’équivalent d’un poignard ou d’une dague et possède une garde. On l’appelle tanto s’il est porté à la ceinture ou kaiken s’il est caché dans les vêtements.
Il était utilisé par les samouraïs ou par les femmes pour leur défense.

• Nodachi
Le nodachi est un sabre long à tranchant simple mesurant de un mètre à un mètre cinquante. Il nécessite une plus grande force physique que le katana et sert à lutter contre les cavaliers. On dit qu’un épéiste adroit peut trancher en deux un cheval et son cavalier en un seul coup.

• Kodachi
Le kodachi est un petit sabre très proche du wakizashi et mesurant entre quarante cinq et soixante centimètres. Il est généralement utilisé à une main mais par paire. Très utile dans le combat rapproché, il est très prisé par les assassins.

• Naginata
Il s’agit d’une lance à fer courbe, le tout pouvant atteindre deux mètres. Elle est particulièrement appréciée des moines et sert sur les champs de bataille à couper les jarrets des chevaux. Elle est aussi efficace dans le combat à mi-distance contre un guerrier à pied. Il équipe aussi de nombreux paysans rendus méfiant par des décennies de guerre.

• Neko-te et Shuko
Les Neko-te et les Shuko sont des armes particulières qu’utilisent essentiellement les ninjas, mais aussi les femmes (pour les Neko-te). Les Neko-te (ou griffes de chat) sont des griffes en métal qui prolongent les doigts, permettant ainsi de blesser son adversaire de façon douloureuse. Ces griffes sont particulièrement facile à camoufler mais inefficace contre des armures et ne peuvent en aucun cas blesser mortellement un adversaire (sauf à le griffer au cou). Les Shuko (ou griffe de tigre) sont quant à elle, un ensemble solidaire de plusieurs griffes. Elles peuvent à la fois servir pour se battre, comme un ensemble de lame tenu dans chaque main, et pour l’escalade, puisqu’elles peuvent aussi s’adapter aux pieds.

• Yari
Il s’agit d’une lance à fer droit et à double tranchant. Elle pouvait atteindre deux mètres cinquante à trois voire quatre mètres et équipait surtout les moines-soldats et les cavaliers. Sa lame pouvait être protégée par un fourreau

• Yumi
Il s’agit de l’arc long mesurant environs deux mètres. Il s’agit d’un arc composite fait en bambou et en bois. C’est un arc asymétrique dont la poignée se situe aux 2/5 de l’arc ce qui le rend utilisable par les cavaliers.

• Yoroi
Il s’agit de l’armure-cuirasse que portent les nobles guerriers et les samouraïs dans les batailles. De part son esthétisme, elle sert aussi lors des cérémonies. Cette armure est à la fois souple et robuste. Elle se compose d’un casque (à visière sculptée pour être effrayante), de protections pour la nuque, la gorge et les épaules. La cuirasse se prolonge sur les cuisses en jupe composée de quatre pans. Elle se termine par des jambières.

• Remarque :
L’usage du sabre dans les combats et notamment dans les batailles est à relativisé. Face à un guerrier portant une armure, il se révèle quasiment inutile. Ainsi nombre de samouraï lui préfère l’usage de la hache ou de la lance. Le sabre et surtout le katana restent cependant l’panache de la noblesse guerrière et seuls les samouraïs peuvent le porter. Déroger à cette règle est puni de mort.


Revenir en haut Aller en bas
http://paysdewa.forumsactifs.net
 

Les armes du Japon médiéval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pays de Wa :: Pays de Wa :: Cité Impériale :: Forum-